Skip to content Skip to footer
Chine

Libérez Zhang Zhan

W4R2021_caseImages2

Zhang Zhan est emprisonnée en Chine pour avoir rendu compte de l’épidémie de COVID-19. Agissez et demandez sa libération dès maintenant.

Nous devons chercher la vérité, quel qu’en soit le prix.


Zhang Zhan

Zhang Zhan a tout risqué pour rendre compte de l’épidémie de COVID-19 lorsqu’elle s’est déclarée à Wuhan, en Chine. En février 2020, elle a décidé de se rendre à Wuhan en tant que journaliste citoyenne afin de fournir des informations du terrain sur les événements. Ancienne avocate, elle est passée par les médias sociaux et a signalé que le gouvernement avait arrêté des journalistes indépendants et harcelé les familles de malades du COVID-19.

Zhang Zhan a disparu à Wuhan en mai 2020. Elle a déclaré avoir été arrêtée par les autorités chinoises avant d’être placée en détention à Shanghai. Elle a été condamnée à quatre ans d’emprisonnement pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public ». Les autorités refusent de la laisser voir sa famille.

En juin 2020, Zhang Zhan a entamé une grève de la faim pour protester contre sa détention. En décembre de la même année, Zhang Zhan était si faible qu’elle a dû assister à son procès en fauteuil roulant. Elle a continué sa protestation par une grève de la faim partielle ce même mois, afin d’éviter les sanctions et l’alimentation forcée.

Zhang Zhan poursuit aujourd’hui encore sa grève de la faim partielle malgré les graves risques pour sa santé, qui continue de se détériorer très rapidement. Admise à l’hôpital en raison d’une grave malnutrition le 31 juillet, elle pèse aujourd’hui moins de 40 kg.

Les journalistes citoyens ont été la seule source d’informations non censurées et de première main sur l’épidémie de COVID-19 en Chine. Indépendants des médias contrôlés par l’État, les journalistes citoyens font l’objet d’un harcèlement incessant parce qu’ils et elles exposent des informations que le gouvernement souhaiterait passer sous silence. Zhang Zhan doit être libérée immédiatement.

Signez la pétition et appelez à la libération immédiate et sans condition de Zhang Zhan.

Signez la pétition pour demander la libération de Zhang Zhan!

Monsieur le Président,

Zhang Zhan incarne l’exemple même de ces journalistes d’investigation qui osent mettre les autorités face à la vérité. Les journalistes citoyens comme elle ont été les uniques sources d’information de première main, indépendantes et non censurées sur l’épidémie de COVID-19, grâce à leurs publications sur les réseaux sociaux et sur internet, et ce en dépit du harcèlement et de la répression constants qu’ils et elles subissaient. Mais, au lieu d’être saluée pour son travail, Zhang Zhan a été condamnée à quatre ans de prison pour avoir osé rendre compte de ce qu’elle voyait. Si les autorités chinoises souhaitent réellement lutter contre le COVID-19 et empêcher de nouvelles épidémies de se répandre, elles doivent mettre fin à la censure et respecter la liberté d'expression. Zhang Zhan doit être libérée immédiatement et sans condition.

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de ma très haute considération.

%%votre signature%%

Partagez avec vos amis :

   

Rejoignez ceux qui défendent les droits humains

LES DERNIERS SIGNATAIRES

72 gafarou a. Benin Avr 14, 2022
71 S. Jude M. Benin Fév 04, 2022
70 Komi F. Benin Déc 31, 2021
69 Patricia A. Benin Déc 31, 2021
68 Anonymous France Déc 31, 2021
67 Anonymous Benin Déc 31, 2021
66 Sena Lionel A. Benin Déc 30, 2021
65 Machikouri D. Benin Déc 30, 2021
64 Emmanuel B. Benin Déc 29, 2021
63 A.M H. Benin Déc 29, 2021

Amnesty International Bénin
© 2022. Tous droits réservés.